Une ville émancipatrice

Face à des politiques publiques toujours plus injustes, face à la montée croissante des inégalités, face à la défiance généralisée vis-à-vis des institutions, notre ville se doit d’être à la fois protectrice et émancipatrice. 

Nous préserverons et renforcerons nos services publics de la petite enfance, de l’éducation, de la culture et des sports pour favoriser le vivre-ensemble. Tel est le projet porté par la liste Clichy en Commun.

Éducation, enfance, jeunesse

Les constats

Clichy se densifie de manière irraisonnée. Le rythme effréné des nouvelles constructions se fait sans projection et prospective sur les besoins à venir, tandis qu’une grande partie de nos terrains municipaux ont été bradés aux promoteurs.

Les équipements publics, saturés, anciens, parfois dangereux, ont pour la plupart besoin d’être réaménagés et rénovés.

Nos structures de petite-enfance sont trop souvent perçues comme un simple mode de garde sans inclure les parents et les tout-petits dans les projets éducatifs.

Nos écoles publiques sont délaissées, tant en ce qui concerne le bâti qu’en ce qui concerne l’ambition éducative qui y est portée pour nos enfants, au profit de structures privées et/ou confessionnelles.

Les jeunes sont également les grands oubliés de la politique municipale. Le projet jeunesse n’est pas lisible et ne prend pas en compte les enjeux d’éducation, d’insertion et de citoyenneté. 

 Petite enfance

Nos propositions

  • Instaurer une gestion rigoureuse et transparente des attributions des places en crèche.
  • Récréer des places dans les crèches municipales et revaloriser le statut des personnels.
  • Associer les parents, les professionnel.les et les élu.e.s à la vie des structures (fonctionnement, projet éducatif…).
  • Répondre aux besoins des familles en diversifiant les modes d’accueil collectifs et semi-collectifs (halte-garderie, multi-accueil, micro-crèches, maisons des assistantes maternelles, crèches d’entreprises).
  • Créer une aide à l’installation pour les assistantes maternelles et favoriser leurs collaborations avec les structures d’accueil collectif.

Enfance /éducation

Nos propositions

  • Réhabiliter les écoles existantes : groupe scolaire Jean-Jaurès, Jules-Ferry, etc.
  • Créer de nouvelles écoles publiques afin de répondre à l’augmentation de la population clichoise. Demander la construction d’un quatrième collège public sur la ville.
  • Redessiner la carte scolaire pour favoriser la mixité́ sociale à l’école et éviter les enclavements urbains, sociaux et scolaires.
  • Permettre l’accessibilité et l’inclusion scolaires par l’adaptation des locaux pour les enfants présentant un handicap.
  • S’opposer à toute fermeture de classe dans les écoles du premier degré et à la baisse des moyens alloués par l’Éducation nationale aux écoles publiques.
  • Promouvoir l’éveil artistique des enfants et jeunes : coopérations entre écoles et structures de la ville ; soutien aux associations culturelles intervenant en milieu scolaire et aux projets de découverte comme le projet Adolescence et Territoires de l’Odéon ;
  • Soutenir les actions des associations qui luttent contre le décrochage scolaire. 
  • Développer les activités et sorties de plein air dans les écoles et les centres de loisirs, notamment en lien avec le centre de vacances clichois à Messelan.

Jeunesse

Nos propositions

    • Redéfinir les missions, activités et l’accessibilité au club ados.
    • Renforcer le rôle et les moyens d’action de la mission locale auprès des jeunes.
    • Créer un service dédié, en lien avec la mission locale, pour accompagner les jeunes dans leurs difficultés au quotidien : insertion, logement, transports.
    • Renforcer l’offre de séjours de vacances à destination des jeunes.
    • Proposer des bourses pour le développement de projets citoyens. Encourager les chantiers de jeunes bénévoles.

Sport

Les constats

Clichy peut et doit s’appuyer encore mieux sur le secteur associatif sportif mais cette politique ne peut consister en la seule répartition des aides financières entre les associations. Aucun sport et club sportif ne doivent être favorisés au détriment des autres. Dans le même temps, les équipements sportifs sont délaissés au profit de clubs sportifs. 

Il faut aujourd’hui réinvestir dans ces équipements et repenser notre politique en faveur des associations sportives. Nous avons pour ambition de permettre à tou.te.s une pratique sportive.

Nos propositions

  • Moderniser les équipements sportifs existants (piscine, gymnase Racine…) et faire du futur palais des sports un lieu accessible à toutes et à tous (associations sportives, scolaires…).
  • Développer des terrains de proximité de type city parc, skate parc.
  • Financer des formations d’éducateur sportif spécialisé pour les clubs qui le souhaitent.
  • Mettre en place un système transparent pour l’attribution des subventions aux clubs.
  • Installer des parcours de santé dans les parcs et les quartiers de la ville.
  • Développer les activités de street workout.

Coopération décentralisée et internationale

Les constats

Source de richesse et de diversité, il est temps pour Clichy de se tourner vers la coopération décentralisée et internationale trop longtemps oubliée.

Cette coopération engage avec elle une vision tournée vers la solidarité entre les peuples. Au-delà des échanges socio-culturels que nous encouragerons, chez les jeunes notamment, il s’agira d’ancrer notre ville dans des relations d’échanges soutenus dans une logique de partenariats entre pairs. 

Nos propositions

  • Relancer les coopérations avec nos villes jumelles européennes afin de multiplier les échanges culturels et scolaires.
  • Redynamiser les projets de coopération décentralisée, dans une logique de codéveloppement et de partage de compétences et d’expériences avec les villes amies de Ouakam (Sénégal) et Beth Sahour (Territoires palestiniens).

Culture

Les constats

Clichy est riche de sa diversité patrimoniale et culturelle. La ville possède en effet de nombreux atouts dont le potentiel est sous-exploité. L’offre culturelle est actuellement sous traitée par des sociétés privées. Parce que nous considérons que la culture est un vecteur d’émancipation sociale et de lien entre les Clichois.es, notre liste souhaite porter un projet culturel éclectique et accessible à tout.e.s.

Nos propositions

  • Faire de la Maison du Peuple un véritable lieu culturel polyvalent à rayonnement local, national et international: résidences d’artistes, arts du cirque, marionnettes, formes artistiques atypiques…tout en y gardant le marché du rez-de-chaussée
  • Proposer une programmation éclectique, de qualité, à des tarifs abordables et pour tous les publics. Renforcer l’identité de chaque lieu culturel (pavillon Vendôme pour l’art contemporain, le Rutebeuf pour le spectacle vivant, Henry-Miller pour la musique, un réseau de lecture pour toutes et tous en lien avec les médiathèques de la ville).
  • Favoriser l’accueil d’artistes (résidences, ateliers) avec un engagement à présenter des actions culturelles à destination des Clichois.es.
  • Accueillir un cinéma indépendant et associatif.
  • Multiplier les événements culturels récurrents à travers toute la ville : festivals d’arts de la rue, cinéma en plein air, biennale de la création émergente.

Numérique

Les constats

La dématérialisation complète de plusieurs prestations sociales essentielles est un tournant dans la vie des Clichois.es. C’est ainsi que l’utilisation d’un ordinateur et d’une connexion Internet est devenue une obligation qui expose les clichois.es en fragilité numérique à un risque de rapide exclusion. Dans le même temps, avoir accès aux équipements informatiques nécessaires n’est pas toujours aisé pour l’ensemble des habitant.es, notamment d’un point de vue financier.

Nos propositions

  • Développer un réseau de redistribution de matériel informatique récupéré auprès des collectivités et entreprises.
  • Promouvoir la formation des publics éloignés des outils numériques. 
  • Créer des maisons des services publics permettant aux habitant.e.s d’accéder à un service de proximité et bénéficier d’un accompagnement administratif, pour les démarches en ligne
  • Créer une application permettant d’optimiser l’offre de stationnement pour les résident.e.s clichois.es.