Mobilité à l’heure du déconfinement – Lettre ouverte au Maire de Clichy-la-Garenne

Mobilité à l’heure du déconfinement

Lettre ouverte au Maire de Clichy-la-Garenne

Monsieur le Maire,

Si les contours du déconfinement annoncé par le gouvernement pour le 11 mai restent encore flous sur bien des plans, il est certain que la question des modes de transport des Franciliens va devenir centrale.
Espérer conserver les mesures simples de distanciation dans les transports en commun comme la ligne 13 n’est pas réaliste. Le report sur la voiture entraînera d’insupportables embouteillages, une pollution au dioxyde d’azote et aux particules fines s’attaquant à notre santé et amputant notre espérance de vie de plusieurs années. Clichy est déjà saturée par une circulation automobile de plus en plus dense.

La Région Ile-de-France soutient la mise en place d’itinéraires vélos structurants, sur des voies sécurisées, le long des grands axes de métro. Clichy doit s’engager de façon urgente dans ce projet et en particulier la ligne E du RER vélo ( https://rerv.fr/) qui longe la ligne 13 du métro, identifiée comme prioritaire. Plots et marquages au sol matérialiseront des pistes réservées aux vélos et aux trottinettes, séparées des voitures comme des piétons.

Clichy en Commun avait inscrit comme priorité dans son programme électoral de déployer un véritable plan vélo pour notre ville, interconnecté aux villes voisines. La crise sanitaire actuelle nous oblige à accélérer dans cette voie pour protéger la santé des Clichois.es, qui souffraient déjà avant la crise des embouteillages et de l’insécurité routière, comme l’ont annoncé certaines villes en France et en Europe.

Le vélo :
– permet de respecter la distanciation nécessaire contre le virus,
– représente un coût bien inférieur par rapport à une voiture, que ce soit en matière d’équipements pour les usagers ou de voirie pour la collectivité,
– protège l’environnement et la santé de tou.te.s (notamment pulmonaire).

Le Club des Villes et Territoires cyclables qui coordonne, à la demande de l’Etat, les initiatives d’aménagements temporaires cyclables dans le cadre d’une stratégie de mobilité post confinement a déjà fait des préconisations intéressantes.

Certaines d’entre elles sont du ressort de la municipalité.

Nous vous demandons donc :
de prendre les arrêtés nécessaires et de mettre en place un aménagement d’urgence pour faciliter la circulation cycliste, sécuriser les abords du périphérique, des berges de Seine, le franchissement des ponts, en lien avec le Département des Hauts-de-Seine ;
de déployer une campagne d’information et de sensibilisation auprès des automobilistes et des nouveaux cyclistes pour éviter des comportements accidentogènes et pour inciter à la pratique du vélo (Clichy Actus, affichage municipal, …) ;
de soutenir les associations et collectifs qui initient la population à la remise en selle, à l’entretien et à la réparation d’un vélo.

Clichy doit accepter de réduire l’espace public dévolu à la voiture et offrir rapidement aux modes doux des aménagements temporaires, qui serviront de test avant de s’inscrire dans la durée.

Le collectif Clichy en Commun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *