Reprise des chantiers, la priorité du Maire confiné

Reprise des chantiers, la priorité du Maire confiné

Le chantier en face du parc des Impressionnistes
Le chantier en face du parc des Impressionnistes

Il est quand même caricatural que, dans le département des Hauts-de-Seine, la première activité non vitale à reprendre soit la construction immobilière. Une réunion s’est tenue à l’initiative du Préfet regroupant aussi les représentant.e.s du département et des mairies afin de prendre cette décision. Quel symbole représentatif de ce qu’est ce département du 92 !

Ces bonnes personnes responsables vont mettre en avant la nécessité d’une reprise rapide de l’activité économique permettant de lutter contre le chômage partiel. Dans leur logique, toutes les victimes du coronavirus sont embarquées sur le même bateau et motivées par les mêmes intérêts : ceux de la réussite économique, de la croissance et de la prospérité. Rappelons quand même que les travailleur.se.s du bâtiment sont parmi les plus mal traité.e.s avec le recours à une main d’oeuvre en situation et statut précaires, voire illégale pour certains chantiers très contraints, avec des conditions de travail difficiles et dangereuses.

Les acteurs économiques de ces secteurs (banques, promoteurs, entreprises de BTP) sont puissants et leur écoute par les pouvoirs publics reste très bienveillante. Aussi, tout est fait pour garantir l’activité lucrative, les bénéfices financiers, parce que le soi-disant bon sens dit bien : « quand le bâtiment va, tout va ». D’ailleurs, on ne compte plus les scandales de conflits d’intérêts entre promoteurs et politiques qui se terminent parfois au tribunal.

En cette longue période de confinement qui va devenir de plus en plus pénible pour beaucoup, imposer le retour du bruit lié aux travaux qui sera supporté par le voisinage n’est pas la meilleure idée. Cela peut au contraire pousser des familles, ne supportant plus le bruit, à ne pas respecter le confinement. On voit bien dans cet exemple que la vie et le bien-être de la population valent moins que les affaires et les profits.

Ce type de mesures témoigne que les responsables politiques n’ont pas compris la problématique de cette pandémie. Par exemple, on constate logiquement que les régions les plus touchées par le virus demeurent celles qui sont les plus densément peuplées : l’Île-de-France, le Nord, l’Alsace. Idem en Italie avec la Lombardie, en Espagne avec la Catalogne et aux États-Unis avec New York. Sur les Hauts-de-Seine qui est le deuxième département le plus dense de France avec 8 620 hab/km2, on continue à bétonner en urbanisant la moindre parcelle.

À Clichy, qui compte 19 830 hab/km2, le maire construit sans limite y compris à la place d’espaces verts, de manière complètement irresponsable ; il voudrait voir la ville monter à 70 000 habitants. Les Clichois.e.s s’en rendront compte au moment des vagues de chaleur à venir ; le béton et le bitume renforcent la chaleur alors que la végétation et l’aération de l’espace public permettent de créer des îlots de fraîcheur. Après le drame du coronavirus, la majorité municipale en prépare un autre à l’instar de la canicule de 2003.

Dans l’immédiat, nous demandons à Rémi Muzeau d’arrêter définitivement les grands projets inutiles et imposés, nuisibles pour la ville et qui correspondent à une logique de développement du passé : Tour de la Maison du peuple, parking sous les allées Gambetta, destruction du centre artisanal Léon Blum. Au-delà de ces projets emblématiques contre lesquels se sont créés des collectifs que nous soutenons, il faut aussi abandonner les trois tours Prism au nord du cimetière nord dont une tour pyramides de 18 niveaux à proximité du Pont de Gennevilliers ainsi que la tour de logements de 18 niveaux rue du Port.

Il est primordial d’aérer la ville en créant un maximum d’espaces verts. Le bien-être des Clichois.e.s doit devenir la priorité de la municipalité.

5 réflexions sur “Reprise des chantiers, la priorité du Maire confiné”

  1. Tout à fait d’accord avec cette analyse. Ce qui est se passe est un véritable scandale. Il va falloir résister. Soyons nombreux à le faire.

  2. Bonjour
    Candidat malheureux sur une autre liste de gauche, je ne peux que vous felicitez de votre action d’opposition à la future majorité du conseil muninicipal. En effet, je crains que ce passage au premier tour de la liste Muzeau ne défigure à jamais notre ville et laisse sur le côté du chemin des populations déjà vulnerables. Cette situation relève de notre responsabilité car une gauche unie aurait permis d’accroître notre nombre d’élus. Une discipline de groupe m’a contraint à m’engager dans une bataille que je pressentais perdue d’avance. Il faut sortir du passé que les électeurs ne veulent plus et s’engager dans une opposition raisonnée et militante. Comme vous, je constate les priorites du maire afin de relancer les projets immobiliers et n’envisage pas les retombées néfastes du confinement.
    J’espère que la section socialiste saura tirer les lecons de son échec mais je doute de la clairvoyance de son équipe dirigeante actuelle.
    Merci pour votre action afin de plus de solidarité au moment du chacun chez soi.

    1. Bonjour Laurent,

      Merci beaucoup de ce message de soutien. Nous espérons nous retrouver prochainement toutes et tous ensemble pour créer une véritable dynamique face à la droite de Clichy et des Hauts de Seine.

      Dans l’attente d’une grande union des forces de gauche écologistes, bonne journée confinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *