Un mois de confinement à Clichy

Un mois de confinement à Clichy

Un balcon à Clichy, le 10 Avril

Nous tenons d’abord à exprimer notre soutien le plus sincère aux personnes touchées par le Covid-19 ainsi qu’à celles et à ceux qui ont perdu un.e ou des proches.

Nous souhaitons remercier toutes les personnes qui, chaque jour et malgré le danger de l’épidémie, permettent au reste de la population de vivre ce confinement plus sereinement : personnel soignant, agent.e.s de nettoyage, employé.e.s des commerces de première nécessité, professeur.e.s, bénévoles d’associations, agent.e.s de police et l’ensemble du personnel municipal. A vous toutes et tous, nous tenons à rendre hommage, ainsi qu’à toutes les personnes qui prennent soin de leur entourage et font le choix de la solidarité.

En tant qu’acteurs et actrices de la vie politique clichoise et élu.e.s de l’opposition, nous nous inquiétons de la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 par l’équipe municipale : sa discrétion les premiers jours, son manque d’actions, son silence face aux préoccupations et aux besoins des Clichois.e.s.

Tout près de chez nous, la municipalité de Gennevilliers se bat quotidiennement pour des conditions décentes de confinement pour tou.te.s et demeure transparente dans sa communication. A Clichy nous avons appris par le curé de la paroisse, lors de la messe des Rameaux, que notre maire serait souffrant. Si les informations de la paroisse sont avérées (drôle de bulletin municipal !), nous souhaitons à M. Muzeau un prompt rétablissement. Mais la santé étant une affaire strictement personnelle, c’est la gestion de la ville qui nous importe. Dans le cas où M. Muzeau serait convalescent, qui gère Clichy ? Cette question est légitime dans ce contexte d’urgence sanitaire.

En tant que citoyens et citoyennes, nous partageons les inquiétudes des Clichois.e.s, et nous voulons contribuer à toute action visant à aider et accompagner sur les plans sanitaire et social.

Bilan de la municipalité

Il aura fallu attendre le 24 mars, soit 8 jours après le début du confinement, pour avoir enfin une première communication officielle du maire via le site de la ville, nous informant de l’activation du poste de commandement communal.

Le 3 avril nous apprenons enfin que s’est réunie une cellule de crise, que l’on nous annonce présidée par le maire ; alors que son équipe et lui sont toujours aux abonnés absents sur le terrain !

De nombreux Clichois.es, d’ancien.e.s élu.es et élu.e.s de l’opposition les interpellent quotidiennement via les réseaux sociaux et s’inquiètent, légitimement, de l’absence d’information sur les actions concrètes menées par la municipalité.

Certains proposent leur aide, telle l’adjointe à la santé Mme Mireille REA, mise à l’écart de la mairie sans explication, d’autres se questionnent sur le nombre de malades et de décès à Clichy, sur l’approvisionnement en masques, sur l’aide au personnel soignant des hôpitaux et EHPAD de la ville, aux personnes âgées et isolées, aux sans-abri, aux familles et ménages en situation de précarité.

Aujourd’hui, vendredi 17 avril, après un mois de confinement, la mairie n’a communiqué aucun chiffre sur la situation sanitaire de la ville. Combien de malades ? Combien de décès ? Quelles sont les populations les plus vulnérables ? Et surtout que fait-elle ?

A ce jour, ces questions restent sans réponse.

La mairie reste silencieuse et se contente de relayer des informations ou des actions nationales.

L’équipe de Clichy en Commun se mobilise

Après une campagne très prenante, nous avons pris le temps collectivement de faire le point sur l’avenir de notre collectif.

Nous souhaitons continuer à faire vivre Clichy en Commun et à agir avec les habitant.e.s de notre ville.

Nous essayons, avec nos sympathisant.e.s, de préparer des masques que nous apporterons aux structures hospitalières, médicales ou associatives qui en auraient besoin.

Nous tentons également, avec les associations dans lesquelles certain.e.s d’entre nous agissent, de nous occuper des plus démuni.e.s (locataires dans le besoin, parents isolé.e.s ou sans logement fixe, enfants en rupture scolaire, étranger.e.s en situation précaire, etc.).

Contactez-nous si vous souhaitez être accompagné.e.s ou si vous avez connaissance de personnes dans le besoin : courses à domicile, masques, soutien scolaire, ou encore contact par téléphone ou vidéo, … N’hésitez pas à partager ce message autour de vous.

Si vous voulez agir avec nous, vous pouvez également nous contacter par le formulaire du site.

En attendant de vos nouvelles, prenez soin de vous et bon courage à tou.te.s.

Clichy en Commun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *